Toutes les marques sont-elles faites pour les médias sociaux ?

 dans Digital

Si les médias sociaux étaient des personnalités, 2012 serait sans doute l’année de la consécration. Que ce soit sur les blogs, les radios, la télé, la presse, l’affichage ou même les clips, ils sont partout. Ecrit autrement, les médias sociaux mettent la pression. Et comme Facebook est souvent comparé à une grande puissance mondiale en nombre d’habitants, cette pression est particulièrement forte pour les responsables de communication “ta marque a un profil Facebook*^!!LOL” . Les méchants coupables ? Peut-être nous, les prétendus experts qui mettons systématiquement en avant les réussites plutôt que les #fails, ou alors uniquement pour faire peur et valoriser notre rôle de garde fou, souvent réel et indispensable cela dit.

Alors plutôt qu’une démarche où l’objectif est de faire comme tout le monde en n’investissant que pour se prémunir contre le pire, pourquoi ne pas se poser quelques questions qui légitimeront peut-être le choix assez impopulaire de ne pas être activement présent sur les médias sociaux, ou pas sur tous, et surtout, pas n’importe comment.

Être sur les médias sociaux oui, mais :

Pour y faire quoi ?

Y a-t-il des objectifs qui seraient atteints avec davantage de précision et d’efficacité sur les médias sociaux plutôt qu’à travers d’autres supports ? La problématique est-elle exclusivement orientée vers la génération de leads et la vente de produits, ou existe-t-il une volonté réelle d’ouverture et d’échange avec ceux qui sont en contact avec la marque ?

Sur quels médias sociaux ?

Quels sont ceux qui correspondent le mieux à la culture de la marque, à son public (actuel ou convoité), et à ses objectifs ?

Pour combien de temps ?

Est-ce une démarche de court, moyen ou long terme ?

Dans quel cadre ?

Dispose-t-on déjà d’une charte de community management interne qui définie les périmètres d’intervention de chacun et les procédures types ?

Avec quelle valeur ajoutée ?

Quelle valeur ajoutée peut-on apporter sur ces supports que d’autres n’apportent pas déjà ? Si elle est commune au secteur, peut-on aller plus loin ?

Avec quels moyens ?

Dispose-t-on des ressources et/ou d’un budget en adéquation avec nos objectifs ?

Avec quels objectifs chiffrés ?

Quels KPI mesureront au mieux l’efficacité de la démarche ? Engagement, visibilité, sentiment… ?

 

Toujours prêts ? Des expériences ou un point de vue à partager ?


//

Olivier Baillet

Olivier Baillet

Consultant spécialisé dans la stratégie et la finance d'entreprise.
Retrouvez le profil complet d'Olivier Baillet
Olivier Baillet
Recommended Posts

Commencez à taper et appuyez sur entrée pour rechercher