La France est elle à la peine sur le marché de la data ?

 dans Digital

A l’image d’un marché mondial de la data qui connait une croissance exponentielle, celui de la France l’est également avec ses 1,7 milliards d’euros de revenus atteints selon une étude de Mediapost Communication en collaboration avec BVA Limelight. Ce sondage dont les résultats ont été publiés en janvier 2018 révèle un grand intérêt des acteurs français dans le domaine de l’analyse et rapides ou en temps réel de volumes de données importantes. Mais en dépit de cet intérêt affiché, le secteur manque cruellement de projets d’envergure. La situation ainsi décrite permet-elle de conclure à un marché de la data en difficulté ? Voici quelques éléments de réponse à cette interrogation.

Un faible nombre de projets conçus et mis en œuvre

Le secteur de la data en France se caractérise par le nombre très peu élevé des projets qui naissent effectivement. Ils sont nombreux ceux qui restent dans les tiroirs sans véritablement voir le jour. Cette faiblesse des projets permet de dire que l’Hexagone est à la peine sur le segment de l’analyse de volumes importants de données.

Un marché français de la data uniquement concentré sur un nombre réduits de secteurs

Une autre preuve des difficultés qu’a la France en matière de data réside dans le nombre très restreint des secteurs d’activités concernés. Seul l’e-commerce voit des projets se développer.

Olivier Baillet

Olivier Baillet

Consultant spécialisé dans la stratégie et la finance d'entreprise.
Retrouvez le profil complet d'Olivier Baillet
Olivier Baillet
Articles récents

Commencez à taper et appuyez sur entrée pour rechercher