Le phénomène du Recommerce

 dans Business, Marketing

Le recommerce consiste à revendre et acheter différents types de biens devenus obsolètes. Fait plutôt novateur, la transaction ne s’effectue pas en contrepartie d’une somme d’argent mais sous forme d’échange et de bons plans. La crise économique et la tendance du développement durable soutiennent bien évidemment le fait que ce phénomène va prendre de plus en plus d’importance dans les années à venir, nous allons voir pourquoi.

Historiquement parlant, l’échange n’a rien de novateur, bien au contraire il constitue l’ancêtre de la monnaie, le troc étant une des formes primitive de commerce avant l’apparition des petites pièces jaunes. La revente de produit n’est d’ailleurs pas non plus un phénomène nouveau, les individus ont toujours revendus les biens durables comme des appartements ou des voitures, et même sur les produits plus classiques et moins onéreux une plate-forme comme Ebay joui d’une grande notoriété depuis bien des années.

À l’heure actuelle, la nouveauté de ce phénomène se situe davantage dans la manière de fonctionner et au niveau des différentes causes débouchant sur cette nouvelle forme de commerce. En effet, les différents acteurs sont influencés par de nouveaux enjeux, notamment économiques et environnementaux. Les évolutions technologiques et l’essor de nouveaux supports comme les smartphones permettent également au recommerce de prendre de l’ampleur.

Avant de rentrer dans des exemples plus précis, il est primordial de comprendre ce qui pousse les consommateurs et les marques vers cette nouvelle forme de vente et d’achat.

La crise économique

À l’heure actuelle, en cette période de campagne présidentielle, on remarque que chaque candidat accorde beaucoup d’importance au pouvoir d’achat et à la crise économique. S’ils s’intéressent fortement à ce sujet c’est que sur le plan financier, de plus en plus de consommateurs doivent de se serrer la ceinture et trouver des solutions alternatives pour dépenser moins. En revanche, afin de continuer à profiter du plaisir d’accomplissement que procure l’acte d’achat, le consommateur cherche de nouvelles solutions alternatives, plus créatives pour perpétuer ce plaisir de consommer, le recommerce en fait parti.

Facebook n’a pas fini de nous surprendre et de part son aura s’avère être bien souvent prescripteur de tendance. Connaissez-vous celle des Vides Greniers 2.0 ? Bon nombre d’utilisateurs de Facebook n’hésitent pas à diffuser des annonces concernant leurs biens personnels. Certains vont même plus loin en proposant de véritables réceptions IRL, des journées dédiées à la mise en vente des produits dont ils souhaitent se séparer.

Comme quoi combiner online et offline n’est pas uniquement un objectif pour les marques, mais aussi chez les particuliers !

La consommation responsable

Comme j’ai pu l’expliquer dans un précédent article, certaines marques comme Patagonia s’investissent de plein pied dans une démarche de marketing durable et influencent les consommateurs à agir de manière plus responsable. La marque de textile américaine s’est d’ailleurs associée avec le géant du ecommerce Ebay en septembre 2011.

Le concept est simple, Ebay et Patagonia permettent aux consommateurs de vendre et d’acheter des vêtements usagers en mettant un point d’honneur à inciter celui-ci à évoluer vers de nouveaux modes de consommation : la consommation collaborative, privilégier la location plutôt que l’achat et le respect de la règle des 4R (réduire, recycler, réutiliser, réparer).

De son côté, la plate-forme américaine DealsGoRound propose à ses utilisateurs de revendre et d’acheter des coupons de Groupon ou Living Social :

 

Selon moi, même si le plaisir d’acheter un produit neuf dans une belle boutique est irremplaçable, ce phénomène ne demande qu’à prendre de l’ampleur au regard de la situation économique et du pouvoir d’achat de la plupart des consommateurs mais également face à la nécessité environnementale. Enfin, une chose est sure, les individus auront constamment envie et surtout besoin de s’essayer à de nouvelles expériences. Autant dire que le recommerce à de l’avenir.

Xavier Baillet

Xavier Baillet

Entrepreneur. Dirigeant d'entreprises dans les secteurs du design, du marketing et du digital depuis 1999.

J'aime faire avancer les gens, les idées et la société. J'aime les entreprises utiles et les entrepreneurs passionnés.

J'aime faire exister les idées et les projets qui ont un sens pour les gens.

Retrouvez le profil complet de Xavier Baillet
Xavier Baillet

Les derniers articles par Xavier Baillet (tout voir)

Recommended Posts

Commencez à taper et appuyez sur entrée pour rechercher