Le prélévement à la source un casse tête pour les entreprises ?

 dans Business

Prévu pour entrer en vigueur dès janvier 2019, le prélèvement à la source inquiète déjà de nombreuses entreprises. Celles-ci donnent quelques raisons de leurs craintes dont quelques-unes sont présentées par cet article.

Une crainte avérée des coûts supplémentaires

A l’annonce de l’entrée en vigueur de ce mécanisme de prélèvement de l’impôt sur le revenu, l’inquiétude des entreprises est vive. Cela se ressent à travers le Medef qui a dans un communiqué a marqué son opposition au prélèvement à la source tel que présenté par l’exécutif. Pour cet organisme représentatif des entreprises françaises, les doutes émis tiennent aux surcoûts que la mise en place d’un tel dispositif fiscal pourrait engendrer. Cette réforme aurait comme conséquence néfaste par exemple le changement des logiciels de paie ainsi que les paramétrages informatiques que cette situation peut engendrer. Pour certaines entreprises, il est clair que des écarts pourraient exister entre le montant prélevé et la somme effectivement aux impôts. Elles espèrent que ceux-ci ne soient pas trop importants et quand bien même ce sera le cas que la différence leur soit reversée dans les meilleurs délais.

Le gouvernement ayant perçu cette crainte des entreprises a récemment dévoilé son plan de communication pour dissiper les doutes à travers une série de spots télévisés. Il reste à espérer cette campagne fasse disparaître effectivement les doutes.

Olivier Baillet

Olivier Baillet

Consultant spécialisé dans la stratégie et la finance d'entreprise.
Retrouvez le profil complet d'Olivier Baillet
Olivier Baillet
Articles récents

Commencez à taper et appuyez sur entrée pour rechercher