L’edge computing à quoi ça sert ?

 In Digital

Le cloud computing, qui consiste à stocker et analyser les données d’objets connectés (smartphones, ordinateurs, etc.) de manière centralisée, n’a jamais été autant sollicité. Ainsi, le nombre de données à stocker et analyser ne cesse d’augmenter et il devient de plus en plus difficile d’offrir une solution efficace et rapide aux professionnels de la finance ou des télécommunications, entre autres.

Une solution alternative est née : l’edge computing. Il s’agit de créer un environnement de stockage et d’analyse en périphérie du réseau, au plus proche des sources génératrices de données. Ainsi, les données n’ont pas à traverser tout un réseau jusqu’aux data centers (centres de données centralisés) et peuvent être traitées rapidement. En fait, ce réseau en périphérie est constitué de micro data centers capables d’analyser en temps réel les informations. Ces dernières seront ensuite transmises, si nécessaire, à un data center, en cloud.

Cette nouvelle approche va permettre de réduire le trafic en cloud computing et d’offrir une analyse efficace et rapide, indispensable pour certains secteurs professionnels qui ont besoin de fiabilité.

Les données n’ont plus à traverser un vaste réseau jusqu’au data center, ce qui renforce leur invulnérabilité, à première vue. En revanche, les micro data centers situés en périphérie sont plus fragiles et doivent être utilisés en alliage avec des techniques de protection des données (chiffrement, VPN, etc.).

Olivier Baillet

Olivier Baillet

Consultant spécialisé dans la stratégie et la finance d'entreprise.
Retrouvez le profil complet d'Olivier Baillet
Olivier Baillet
Recent Posts

Start typing and press Enter to search