Lire OK, mais autrement

 dans Digital

Selon une étude menée par Ipsos pour Powo.net, les 3/4 des français pensent que les supports numériques et particulièrement l’ebook ne prendront jamais la place de nos bons vieux livres traditionnels.

Et pourtant coté outre-manche, les chiffres sont tombés : pour la première fois en février dernier, la vente d’ ebook a dépassé celle des livres de poche.
Il faut le dire franchement, les ebook sont formidables. Et plus la technologie avance plus ils deviendront utiles, séduisants, interactifs (vidéo intégrée).
Le support papier est-il amené à disparaitre au profit d’une lecture 100% numérisée ? Troquerons nous nos bouquins contre un écran et une tablette tactile ?
Quoi qu’il en coute les éditeurs et bibliothèques ont deux façons de réagir : soit ils se lamentent (et on les comprendrait), soit ils se battent pour sauver un peu le format papier… et pourquoi pas en s’inspirant des éléments du web lui-même, histoire d’offrir à son lecteur une expérience de lecture davantage…2.0.

Inspiration n°1 : Reprendre l’ergonomie

Le 4 mars dernier, par exemple, le magazine Glamour (France) a adopté un nouveau format, 25% plus grand et sobrement nommé le “Glamour Pad”. Un moyen de se donner une dimension plus web (mais aussi d’augmenter son prix de vente de 10% tiens).

De leur coté, les éditions .2 (filliale des éditions Seuil) revisitent le format traditionnel du livre pour s’adapter aux modes de lecture des internautes.
La révolution ? Une lecture horizontale qui donne au lecteur la sensation de scroller une page web plutôt que de tourner une page papier.

Inspiration n°2 : Proposer un contenu personnalisable


Une autre force de la lecture numérique, c’est de pouvoir lire la même information mais sur des supports différents et avec des avis opposés. Au final, en multipliant les sources de lecture, l’internaute s’approprie l’information plus personnellement…
C’est certainement de ce constat que s’est basé le collectif de créatifs suédois Fluxus avec la création de sa flux Bible.
En approchant de façon ludique et controversée la religion, le collectif nous propose une lecture du livre saint personnalisée. Mêlant religion Chrétienne, Juive et Musulmane, la flux bible permet à chacun de concevoir lui-même sa propre croyance. Une nouvelle expérience de lecture que l’on paye néanmoins 80 euros.

Inspiration n°3 : Offrir de l’ interactivité

Dans son dernier cahier de tendance (Hors série, avril 2011) le Courrier International donne le ton : ringardisées par internet, les bibliothèques sont désertées.
Numériser ses livres et les louer en ligne apparait comme l’idée la plus sage pour pallier à la situation.
C’est d’ailleurs ce qu’à mis en place depuis mars dernier l’aéroport Taiwan Taoyuan, en lançant la toute première e-bibliothèque gratuite au monde. Celle-ci propose aujourd’hui quelques 400 titres disponibles en anglais et chinois ainsi qu’une trentaine de tablettes numériques à disposition pour les consulter.


Prenant l’exemple à contrepied la bibliothèque de Toronto elle ne souhaite pas  numériser la location de livres mais cherche plutôt à l’humaniser à l’extrême en proposant à ses abonnés de louer un “livre humain”. Riche de son expérience, il racontera son vécu pendant une demi-heure. Au sommaire, moine bouddhiste, policier, anciens cancéreux, indien… quelques 60 “livres humains” qui ont déjà profité à 200 usagers.
Même si elle est encore embryonnaire, cette démarche n’en n’est pas moins miroir de l’évolution de nos comportements d’internautes.
Aujourd’hui la plupart d’entre nous s’informe davantage via des témoignages vidéos que par posts. L’objectif et donc de répondre à cette attente mais via un témoignage réel et incarné.

Inspiration n°4 : Un accès au livre everywhere





Au risque de me répéter, les lecteurs boudent le format papier. Par ailleurs, au Royaume-unis, nombre de bibliothèques municipales sont menacées de fermeture. En réponse à cette situation cocasse, le consultant britannique James Econs a lancé le nouveau projet de troc de livres, the “phonebox” dans la ville de Kingston: une alternative à l’accès à la culture par le biais de la traditionnelle cabine téléphonique.
Tel un Wifi le partage et la diffusion de la culture persistent.
J’ai conscience que toutes ces expériences, issues des 4 coins du monde, sont davantage symboliques qu’efficaces. Même si elles sont inventives, je doute qu’elles incitent durablement les jeunes lecteurs à retourner au format papier.
Néanmoins les anecdotes sont poétiques et prouvent que, même en proposant un objet vieux de près de 600 ans… bien on peut encore innover.

Xavier Baillet

Xavier Baillet

Entrepreneur. Dirigeant d'entreprises dans les secteurs du design, du marketing et du digital depuis 1999.

J'aime faire avancer les gens, les idées et la société. J'aime les entreprises utiles et les entrepreneurs passionnés.

J'aime faire exister les idées et les projets qui ont un sens pour les gens.

Retrouvez le profil complet de Xavier Baillet
Xavier Baillet

Les derniers articles par Xavier Baillet (tout voir)

Recommended Posts

Commencez à taper et appuyez sur entrée pour rechercher