Marque employeur et recrutement

 dans Marketing

Marque employeur et recrutement : le défi d’un web social enfin stratégique ? :

Les défis stratégiques du recrutement 2.0 : l’alliance de la marque employeur et du web social

Nous n’en sommes plus aux balbutiements du recrutement sur Internet, pourtant, c’est une véritable révolution qui s’est opérée depuis un petit nombre d’années. Face à la montée en puissance des réseaux sociaux et de leur crédibilité, les acteurs économiques se sont adaptés tout aussi vite. PME, grandes entreprises, recruteurs, tous se sont rendus compte de l’énorme carte à jouer. Lorsque le virage est pris, les résultats sont parfois stupéfiants. Mais clairement, de quoi parle-t-on ?

Etre RH 2.0 ou : qui gère la marque employeur

Aujourd’hui, le métier de RH ne correspond plus (ou beaucoup moins) à ce que nous avons connu. Ce ne sont plus des piles de dossiers papiers qui s’accumulent sur le bureau (mobilier), mais plutôt des piles de notifications sur le bureau virtuel. En particulier, le RH 2.0 veille à la dimension digitale de la marque employeur. Très au fait des derniers outils web et médias sociaux, il va interagir avec les différents départements de l’entreprise pour coordonner des actions et campagnes actives en ligne. Son travail doit être donc cohérent, structuré, et même créatif, pour permettre à l’entreprise de se démarquer stratégiquement sur son segment.

La marque employeur, un défi nouveau ?

On parle beaucoup des profils personnels sur les réseaux sociaux, une identité numérique qui crée des connexions, mais aussi en parallèle des craintes concernant la réputation professionnelle. La façon dont on est perçu sur internet peut influencer les chances d’obtenir un bon poste. Mais que font les sociétés pour bénéficier d’une image cohérente et stratégique de leur côté ? C’est le nouveau défi que nombre d’entre elles ont décidé de relever tour à tour. Car la marque employeur fait aussi l’objet de commentaires et d’un examen minutieux des internautes. Ils la décortiquent, cherchent des informations qui pourraient leur être utiles, mais ils vont également s’intéresser à la réputation, l’interactivité, les campagnes… concernant la réputation, on a largement atteint le stade public ; sitôt qu’elle est écornée, internet en garde les malheureuses traces, ce qui risque de priver les entreprises de bonnes candidatures. Le défi de la marque employeur est donc d’ordre stratégique, mais également et surtout au niveau de la réputation.

La perception des nouveaux médias sociaux par les entreprises

Connaissant toutes Facebook et Twitter, les entreprises ont déployé des Community Managers pour gérer les interactions communautaires, faire une veille internet et également pour observer les tendances. On remarque que les pages entreprises qui bénéficient d’une importante activité sont celles qui sont régulièrement mises à jour, avec des réponses aux commentaires et une interaction importante pour se démarquer dans son secteur. Or, le recrutement joue aussi sa carte dans ces médias sociaux. Ils sont de plus en plus perçus comme des maillons indispensables de la chaîne de recrutement.

L’exemple de l’Armée de Terre

Action stratégique ou originale, il n’en est pas moins sûr que l’Armée de Terre fait fort en s’affichant sans complexe sur les médias sociaux. En particulier, sa présence massive sur Pinterest en plus des autres canaux internet lui ont permis d’obtenir un nombre impressionnant de suiveurs ! Avec Pinterest, l’Armée de Terre présente en images le quotidien des soldats, et crée ainsi une communication visuelle active avec un maximum d’internautes. Après 3 ans de lancement, le succès est impressionnant et ne fait que perdurer, avec l’utilisation de tous les médias sociaux possibles.

“Mais quel est le réel intérêt de s’afficher ainsi sur le web ?”

D’une part, les médias sociaux sont gratuits ; créer une page, un compte, gérer des actions et événements, poster des vidéos et des photos ne coûte rien. D’autre part, le CV sur papier va sur le déclin. Place aux CV en ligne et profils visibles sur les réseaux sociaux, de plus en plus utilisés pour la phase recrutement. Enfin, la popularité de ces médias ne fait aucun doute. On recense en France environ 4 millions d’inscrits sur le leader français et 2 millions sur Linkedin. C’est prometteur, mais il faut être conscient que cela ne suffit pas pour dire que le marché du travail explose sur le web.

L’exemple à part : Facebook

Bien que l’on dénombre pas moins de 22 millions de profils sur ce réseau social, Facebook n’est pas l’outil privilégié pour le recrutement. Pourquoi ? Simplement parce que sa fonction première concerne surtout les loisirs, les échanges interpersonnels entre personnes. Les entreprises n’y trouvent pas particulièrement leur place. Il y a des possibilités de lancer des actions concrètes avec mesure des résultats, mais il faut l’admettre, cela nécessite quelques notions et connaissances de l’outil. La marque entreprise peut compter sur Facebook comme support complémentaire à une série d’actions faites sur d’autres supports de médias sociaux, mais ne devrait pas l’utiliser comme outil principal.

Quelques chiffres récents

En 2013, l’évolution du recrutement sur internet ne s’est pas sensiblement démarquée de 2012. En effet, on remarque que seulement cinq grandes entreprises ont ouvert un site mobile, et l’on dénombre 14 entreprises du CAC40 ayant également utilisé ce moyen de communication pour le recrutement. Pourtant, en face, les candidats sont prêts à vivre ce cap important de la digitalisation RH. En effet, 30 % des offres Cadremploi sont vues depuis les mobiles et tablettes, et on considère qu’environ 10% des candidatures sont effectuées depuis ces mêmes outils. Le trafic actif sur Linkedin est effectué à 38 % aussi depuis ces supports, et enfin, chiffre important, on est passé à une moyenne de 20 % de navigation mobile depuis un support smartphone / tablette (contre 13 %, l’année d’avant).

Afin de poursuivre ce débat nous vous invitons à vous inscrire à notre web & Breakfast sur la marque employeur qui aura lieu Mardi 8 juillet à 8H30.

Xavier Baillet

Xavier Baillet

Entrepreneur. Dirigeant d'entreprises dans les secteurs du design, du marketing et du digital depuis 1999.

J'aime faire avancer les gens, les idées et la société. J'aime les entreprises utiles et les entrepreneurs passionnés.

J'aime faire exister les idées et les projets qui ont un sens pour les gens.

Retrouvez le profil complet de Xavier Baillet
Xavier Baillet

Les derniers articles par Xavier Baillet (tout voir)

Articles récents

Commencez à taper et appuyez sur entrée pour rechercher