Tout un symbole !

 dans Business, Marketing

Derrière les jeux se cachent l’amusement bien sûr, les souvenirs d’enfance aussi, et puis, les évolutions sociétales… Je m’explique.

Certains jeux à succès semblent traverser le temps, à chaque époque correspond une déclinaison. Évidemment, qui dit nouvelle version dit améliorations, et on se retrouve avec des jeux pour enfants toujours plus modernes et innovants (tandis que le concept de fond n’a pas évolué d’un poil). Ou comment faire du neuf avec du vieux.

Vous souvenez-vous de Qui est-ce ?, le jeu qui consistait à deviner le personnage “mystère” de son adversaire en procédant par élimination, après avoir posé une tripotée de questions ?

Très bien.

Maintenant, remettez-vous sa déclinaison télévisée ?
Mais si, une émission présentée par Marie-Ange Nardi qui date un peu  (l’émission hein, pas M-A Nardi). Strictement le même principe mais adapté pour la TV, avec des candidats qui devaient retrouver les professions de vrais individus venus participés à l’émission. Cocasse.

Jeu télévisé, lui même décliné en jeu de société Qui est Qui Le Jeu TV… et oui, que voulez-vous, on n’arrête pas le progrès ! Allé, une petite photo pour la route (on est plus à ça près).

Tout ça pour dire que de déclinaison en déclinaison, Qui est Qui ? a fait son nid.

Aujourd’hui (attention c’est LA nouvelle fraîche de cet article), ce jeu est encore (et toujours) à la mode, available… on Facebook ! Sisi. Comme fait exprès pour coller à l’angle de cet article.
La nouveauté 2011 ? On ne joue plus à partir de visages mal dessinés et caricaturés (faisant davantage penser à monsieur Patate qu’à de vrais humanoïdes) mais avec les minois de ses vrais amis (nous laisserons ici en suspend la question de la véracité des cyber-amitiés). Ormis cette mini-différence, rien n’a changé, le digital en plus.

Ainsi, vous l’aurez compris, au delà de saluer une idée de réadaptation ingénieuse mêlant créativité et nostalgie, je souhaitais souligner la consécration absolue de l’ère facebookienne et plus largement de l’ère digitale…

Bon ok, on le savait déjà un peu mais si même Qui est-ce ? s’y met, le doute n’est plus permis ! Alors amis trentenaires réjouissez-vous, Hasbro nous prouve que l’on peut être geek, amoureux transi du digital ET cultiver son âme d’enfant.

(Source de l’information : DDB Paris Digital Post)

Olivier Baillet

Olivier Baillet

Consultant spécialisé dans la stratégie et la finance d'entreprise.
Retrouvez le profil complet d'Olivier Baillet
Olivier Baillet
Recommended Posts

Commencez à taper et appuyez sur entrée pour rechercher