Nouvelle opportunité pour la vente en ligne : le FACTEUR F

 dans Business

Aujourd’hui, il fait bon vivre pour les sites de vente en ligne.  Selon l’Ipsos, 78% des internautes ont exécuté au moins un achat sur internet dans le courant 2010, 2011. D’ailleurs la “web consommation” figure dans le top 3 des activités favorites sur la toile (après la réception et l’envoi de mails puis l’utilisation des réseaux sociaux).

Une tendance en constante évolution dont les principaux leitmotivs se retrouvent dans le plaisir de ne pas avoir à se déplacer, la possibilité de trouver des prix moins élevés et à tout moment de la journée.

Néanmoins, malgré ce franc succès, l’achat en ligne ne prend pas en compte certains facteurs humains pourtant primordiaux dans notre processus d’achat.

En effet, face à tant d’offres en ligne, les internautes ne savent parfois pas quel produit choisir. Qu’est-ce qui me convient le mieux ? Quel est le meilleur rapport qualité/prix ?  Est-ce que cette robe plaira à mes copines ?  Bref, comme tout un chacun, nous avons souvent besoin des conseils/avis des autres pour nous lancer. D’ailleurs les recommandations nous semblent plus fiables lorsqu’elles viennent de notre famille (63%) ou de nos amis (31%).

Allant dans cette logique, quoi de plus normal pour les jeunes cyber-consommateurs que de solliciter l’avis de leurs contacts sur leurs réseaux sociaux?

En effet, si 10% des consommateurs américains sollicitent l’avis des contacts de leurs réseaux sociaux, ils sont 23% dans la tranche des 25 à 34 ans (source : Cone INC, juin 2010).

Par ailleurs, 90% des internautes font confiance aux recommandations de leurs amis Facebook, et 31% des utilisateurs de Twitter ont déjà demandé l’avis de leurs followers sur un produit ou un service (source : Exact target aout 2010).

Alors qu’on se le dise, le e-commerce rentre dans une logique de social shopping, permettant à chaque internaute de faire ses emplettes avec sa communauté.

Dans cet article je me focaliserait davantage sur les opportunités d’accentuer le FACTEUR  F dans une stratégie de e-commerce. Oui F pour Friends, Fan , Followers… tous les contacts de nos communautés virtuelles.

D’ailleurs pourquoi voir le facteur F comme une nouvelle opportunité ?


1 – Parce que l’avis des “F” ça compte :

Shopsocial.ly est un forum optimisé qui permet à chaque consommateur de donner son avis ou de demander celui de la communauté en ligne lorsqu’il fait un achat.

Il y a quelques mois, le site est allé plus loin dans sa démarche en proposant à ses internautes de se connecter via leur compte Facebook, leurs permettant alors d’inviter leurs contacts à répondre aux questions sur le site.

En permettant au consommateur de réunir les avis de la communauté de Shopsocial et ceux de sa communauté personnelle, le site à trouvé le moyen d’optimiser la rubrique question/réponse.

La marque Levi’s quant à elle, a été une des premières enseignes à intégrer le bouton “Like” sur son nouveau site en ligne us.levi.com, en avril 2010.

Un lien entre Levi’s et Facebook qui peut se faire à deux niveaux :

1 – “Just like”

Intégrer le bouton Like permet à la marque de mettre en avant la popularité d’un produit, et cela en un chiffre seulement. Par ailleurs, si vous likez un produit, alors il est édité sur votre wall Facebook, le rendant visible à toute votre communauté.

Ici le bouton devient la passerelle entre le site de vente en ligne et le réseau social.

Le niveau 2 est néanmoins plus intéressant en terme de social Shopping.

2 – La rubrique ” Friend’s store

Une seule étape : rentrez vos identifiants Facebook. A partir de là, vous pourrez voir tous les produits que les membres de votre communauté ont liké, mais tout en restant sur l’interface du site. Outre la possibilité de naviguer par catégorie (men, women….) vous pouvez dès lors faire des recherches par “amis”, ce qui donne une nouvelle dimension à la recherche d’achat en ligne. Sur cette page tout est possible : liker, partager, demander des amis, tout en restant sur le site de vente en ligne.

Vous trouverez même un plug en bas de page avec les anniversaires de vos amis à venir… au cas où l’envie vous prendrait de faire un petit cadeau.

Cet exemple est une petite parenthèse. En effet, même en étant axé sur la problématique de la vente en ligne,  il me semble intéressant de montrer que l’on peut tout autant apporter une expérience sociale 2.0 au sein d’un magasin en dur. Exemple en image avec le tweet mirror mis en place dans le magasin Westfiel London en mars 2011.

Le principe est assez simple : vous avez déniché une petite merveille vestimentaire néanmoins vous n’êtes pas sûr de votre choix et aimeriez avoir un avis extérieur. Placez-vous devant le tweet mirror, prenez vous en photo, choisissez votre mode de diffusion (Twitter, Facebook ou mail). Rentrez vos codes de connection ou l’adresse mail en question puis validez. La photo est directement mise en ligne, vous n’avez qu’à attendre les commentaires. La seule limite du système : il faut avoir un smartphone et une connexion pour pouvoir lire les réponses.

2/ Parce que mes “F” ont du goût

Et pourquoi pas, plutôt que leur demander leurs avis, vous n’iriez pas directement fouiner dans leurs bons plans ?

The find est un nouveau moteur de recherche spécialisé dans le shopping.

Avec la nouvelle intégration du module Facebook vous pouvez dorénavant “shopper comme vos amis”  c’est à dire voir sur quels sites de vente en ligne vont voir vos “Friends” et quels produits ils prennent… à condition de vous connecter avec vos identifiants naturellement.

Un peu moins intrusif et davantage communautaire, le magazine belge Flair à connu un véritable succès courant mars 2011 avec sa  nouvelle application Facebook Flair Fashion Tag.
Basée sur le principe du Tag de photos, l’application vous permet de tagguer les vêtements de vos amis suivi d’une question “0ù l’as-tu acheté?” ” Combien l’as-tu payé? ” etc.
Si la personne tagguée répond, un “fashion tag” s’acolle à la photo. Un moyen sympathique de “chiner” en somme.
Ce système de badge a été un véritable succès pour l’enseigne. Au delà d’avoir augmenté son nombre de fan facebook de 35% en seulement une semaine, la marque a réussi à renforcer le sentiment d’appartenance au sein de la communauté  de lectrices.

Même si j’ai pris beaucoup d’exemples au niveau des produits, n’oublions pas qu’ internet représente aussi un gros levier pour l’achat en ligne de services. Le secteur du voyage est, soit dit en passant, l’un des plus porteurs.

Bon élève, le site de voyage Trip advisor a lui aussi intégré un module Facebook.

Si vous cliquez sur le bouton “connect Facebook” le site prendra en compte toutes les informations de vos friends et placera sur une carte google maps tous les endroits où ils sont et ont déjà été. Ensuite libre à vous de naviguer de plusieurs façons : soit vous vous concentrez sur un profil et regardez tous les voyages qu’il a effectué, soit vous pouvez vous intéresser aux destinations les plus visitées par l’ensemble de votre communauté. Dans les deux cas, libre à vous de cliquer sur un des profils et de directement poser une question par message à la personne concernée. Bluffant.

Selon un article paru dans Grazia (et oui je puise dans toutes sortes de références), la première façon de rencontrer l’âme soeur passe par le cercle d’amis. Rien de très étonnant sachant que l’on partage souvent goût, sensibilité et passions communes avec nos proches.

Cet insight n’a pas échappé au site de rencontre Smartdate. Pour se faire une place dans le paysage surchargé des sites de rencontres, le nouveau venu a mis en place une application Facebook qui, après que vous ayez créé votre profil du/de la  partenaire idéal(e), va chercher dans les profils des amis de vos amis Facebook pour vous dégoter la perle rare.


3/ Parce que maintenant je peux leur acheter des cadeaux ciblés

Là je vais peut être aborder un sujet qui fâche. Tant pis, je m’y risque. Parlons un peu de cadeaux. Qui, durant ces dernières années, n’a pas reçu une, deux, trois voire quatre Smartbox, offertes par des familles ou groupes d’amis en panne d’idée ? Attention je ne dénigre pas la Smartbox, cela peut être très plaisant. Mais tout de même, question personnalisation, on repassera.

Cette année si vous n’avez plus d’idée, lancez vous dans la recommandation automatique.

Amazon et Facebook se sont interconnectés en juillet dernier pour proposer un outil de recommandation sur les sites US et Canada. L’objectif est de fournir aux utilisateurs des idées cadeaux pour leurs amis Facebook depuis la page d’Amazon. Les suggestions sont tirées des infos du profil Facebook de leurs amis (musique, film…). Un co-branding qui se présente comme un outil marketing très puissant car il permet de faire le lien entre la quantité prodigieuse de leur base de données et la qualité de ciblage pour les utilisateurs.

Dans le même esprit, en novembre 2010, les sites américains gift.com et Hunch ont uni leur force pour proposer à leurs internautes l’application Giftfinder.
Le principe est assez similaire. En vous connectant à Facebook, l’application cherchera et vous recommandera des cadeaux (distribué par le site de vente gift.com of course) en affinité avec les goûts de vos contacts en se basant sur les informations contenues dans leur profil.
Conclusion : Facteur F, d’une tendance hybride à un incontournable

Pouvoir partager ses intentions d’achat avec ses amis, piquer dans leurs bons plans, ou encore leurs offrir des cadeaux ciblés… l ‘utilisation du  facteur F pourrait se définir aujourd’hui comme la tendance hybride entre personnalisation et social shopping. Et demain ?

Demain intégrer les amis de la communauté deviendra incontournable, et quoi de plus normal dans un web ou le LIKE est en passe de remplacer le lien (hypertexte) ?

Xavier Baillet

Xavier Baillet

Entrepreneur. Dirigeant d'entreprises dans les secteurs du design, du marketing et du digital depuis 1999.

J'aime faire avancer les gens, les idées et la société. J'aime les entreprises utiles et les entrepreneurs passionnés.

J'aime faire exister les idées et les projets qui ont un sens pour les gens.

Retrouvez le profil complet de Xavier Baillet
Xavier Baillet

Les derniers articles par Xavier Baillet (tout voir)

Recommended Posts

Commencez à taper et appuyez sur entrée pour rechercher