Le content curation, le loukoum du web !

 dans Business

En décembre, lors du concours de start-up organisé au salon Le Web’10, le prix de la viralité a été attribué à Paper.li, un agrégateur de contenus partagés sur Twitter et Facebook. Le content curation est né ! Oui mais encore ? Venez par ici, on vous explique tout !

Paper.li, vous connaissez ? C’est un nouveau moyen qui permet de fabriquer son propre magazine en ligne gratuitement. La classe non ? Chacun y met les articles ou liens qui l’intéresse dans les rubriques de son choix. La volonté première de ce service entièrement gratuit (je l’ai déjà dit mais c’est important) est “de faire de chacun un éditeur“.
C’est beau !

Vous me direz c’est bien sympathique comme ambition, mais dans le fond, concrètement… comment Paper.li fonctionne ? Comment de simple utilisateur devient-on son propre éditeur ? Si ce service connait un vif succès, c’est tout simplement parce qu’il fédère autour de lui à la fois les habitudes de lecture de la presse écrite, toute la dimension « réseau social » mais surtout parce qu’il est ultra simple d’utilisation. Une sorte de mode d’emploi Ikea en une seule étape.

Paper.li c’est l’équivalent d’une plateforme de blogs pour les nuls, un coach virtuel pour loukoum du web.  Il procède à l’analyse sémantique des contenus diffusés par ses utilisateurs et leur « écosystème social » sur Twitter et Facebook et les dispache au format journal. C’est génial, c’est super pratique et ça s’appelle le content curation ou « assemblage intelligent » de contenus ! Les trois mots d’ordre pour une utilisation performante :   personnalisation  pointue, ciblage des sources d’informations « sociales » et simplicité  intuitive.

Jour après jour, l’utilisateur se comporte comme chez un marchand de glaces, il choisit son parfum. Son magazine en ligne se présente sous la forme de différentes rubriques : A la Une, Technologie, Art & Divertissement, Business… et propose également des entrées par  formats de contenus (photos, vidéos…).  Il peut ensuite être partagé sur Twitter et Facebook. Et la boucle est bouclée.

Pour éviter d’alimenter son Paper.li de contenu aléatoire et de perdre tout l’intérêt de la démarche, il est essentiel d’utiliser les nombreuses fonctionnalités permettant de personnaliser son magazine et d’être en parfaite adéquation avec ses centres d’intérêts (à partir d’un compte Twitter, d’un hashtag spécifique ou encore d’une liste Twitter).
Une nouvelle génération d’applications d’organisation et d’édition sociale de contenus vient de naître et ne compte pas disparaître de sitôt… bien au contraire !

Paper.li a ouvert la voie sur la toile à des nombreux agrégateurs de contenus associant édition de contenu et dimension sociale :
Flipboard ou encore PostPost permettent d’organiser photos, vidéos, statuts, liens et autres publications de ses amis Facebook.
Scoop.it souhaite rendre la création et la personnalisation de contenus verticaux la plus simple et la plus intuitive possible.
Montage et FuseLabs de Microsoft sont de vraies mines pour tous les éditeurs de magazine en herbe qui s’ignorent ou rêvent de le devenir… et en plus c’est gratuit, alors pourquoi s’en priver !

Xavier Baillet

Xavier Baillet

Entrepreneur. Dirigeant d'entreprises dans les secteurs du design, du marketing et du digital depuis 1999.

J'aime faire avancer les gens, les idées et la société. J'aime les entreprises utiles et les entrepreneurs passionnés.

J'aime faire exister les idées et les projets qui ont un sens pour les gens.

Retrouvez le profil complet de Xavier Baillet
Xavier Baillet

Les derniers articles par Xavier Baillet (tout voir)

Articles récents

Commencez à taper et appuyez sur entrée pour rechercher